1. le map-catalogue de la fanzinothèque de Bethlehem est en ligne : http://bit.ly/140L2cK

     
  2.  
  3.  

  4. APPEL À CONTRIBUTIONS. ENVOYEZ UN EXEMPLAIRE DE VOS FANZINES/GRAPHZINES/MICRO-ÉDITIONS/LIVRES D’ARTISTES pour constituer LA COLLECTION de LA FANZINOTHÈQUE!


    Le fanzine/livre d’artiste, par essence, est un support qui ne connaît pas la barrière de la langue.
    C’est pourquoi il semble intéressant, en plus d’animer un atelier dans le cadre d’un projet collectif avec Rodéo d’âme (compagnie et maison d’édition/STRASBOURG/www.rodeodame.fr), de mettre à disposition un fonds de fanzines/livres d’artistes internationaux au Centre Culturel AL ROWWAD d’Aïda (Bethlehem) dès l’été 2013.

    Ceci, dans un premier temps, pour introduire cette forme d’art aux participants à l’atelier, mais également, sur le long terme, pour offrir à tous les visiteurs du Centre Culturel AL ROWWAD une fenêtre sur la création artistique actuelle.

    Cet espace serait un lieu avec le fanzine comme vecteur d’échanges.
    Le visiteur pourrait consulter sur place ces documents.

    Les productions réalisées par les participants à l’atelier Fanzine figureront également dans cette collection.

    Collection, qui s’enrichira au fil des mois, des années, par un système d’envois postaux en lien avec des associations et des institutions spécialisées.

    Ce projet ne nécessite que peu de moyens sur place.

    Il s’agirait d’occuper une pièce et de penser à un mobilier simple.
    Le travail sera mené en étroite collaboration avec un menuisier.

    Je m’attèle à présent à obtenir un fonds de Fanzines/Graphzines/Micro-éditions/Livres d’artistes qui constituera la future collection. Je fais donc appel à vous, artistes, écoles d’art, institutions spécialisées, fonds artistiques, pour constituer cette collection.

    Je veillerai également, sur le long terme, à l’expansion de la collection et tâcherai de trouver, sur place, une personne qui veuille bien s’investir, à raison de quelques heures par mois, pour réceptionner, inventorier et mettre en place les nouveaux fanzines.




    N’hésitez pas à me contacter via mail pour toute information(s) ou tout simplement pour avoir l’adresse postale à laquelle envoyer vos fanzines/graphzines/micro-éditions/livres d’artiste en un exemplaire : louie_bianca@hotmail.fr

    Merci d’avance à vous!

    Cette fanzinothèque sera réalisée, entre autres, par Marine Froeliger, dans le cadre d’un projet global au Centre Culturel AL ROWWAD mêlant ateliers d’Arts Visuels et de Théâtre à l’initiative de Claire Audhuy, directrice artistique de Rodéo d’âme (www.rodeodame.fr).
     
  5.  

  6. EN SAVOIR PLUS SUR LE LIEU :
    Le Centre Culturel AL ROWWAD, situé dans le camp de Aïda, est une institution indépendante, non gouvernementale et n’est affilié à aucun parti politique et à aucune organisation confessionnelle.

    Il est animé par une équipe de bénévoles que dirige avec passion le Dr AbdelFattah Abu-Srour, qui a fait ses études en France et qui maîtrise parfaitement le français. Né dans le camp il y a 38 ans, il est revenu auprès de son peuple après l’obtention de son diplôme de docteur en génie biologique et médical.

    Le centre propose aux enfants des deux sexes, de 10 à 15 ans, des activités de théâtre et d’arts plastiques mais aussi une formation sur ordinateur et une petite librairie.

    Avec le Comité populaire, il participe aussi à différents projets de création d’emplois et de développement local. Il a reçu à ce titre des subventions de l’UNRWA et de l’UNDB (autre organisation des Nations Unies) pour l’entretien du camp, mais son fonctionnement (eau, électricité, frais des bénévoles) n’est subventionné que par des particuliers.

    Parmi les activités récentes, signalons :

    1. Tournée en Suède et au Danemark avec la première pièce : ” Nous sommes des enfants du camp “.,
    2. Cinq stages d’animation avec ” Theatre Day Production ” pour apprendre à faire des dessins animés.,
    3. En collaboration avec Bethlehem Peace center, accueil de Clowns sans frontières d’Espagne,
    4. En collaboration avec l’UNRWA , activités culturelles dans le camp : projections de films video et présentation de la pièce ” Nous sommes des enfants du camp ” dans les deux écoles,
    5. Mise en place du début d’un centre informatique avec achat de cinq ordinateurs,
    6. Cours d’anglais, en collaboration avec Badil center (centre de documentation des réfugiés),
    7. Stages de dessin, peinture et mosaïque et peinture murale, avec le support financier de l’UNRWA, du Badil center et du Deutsch representative office de Ramallah,
    8. Journées d’apprentissage de soins médicaux avec le Croissant rouge,
    9. Mise en place d’un noyau de bibliothèque grâce à l’aide de particuliers de France.

    L’activité première du centre a été l’initiation au théâtre des enfants du camp et des régions voisines, afin de les aider à décharger leur tension et à apaiser leur colère.

    Le centre a produit deux pièces : ” Nous sommes les enfants du camp ” et ” La Cour “, présentée pour la première fois en septembre 2001 à Bethléem à l’occasion de l’anniversaire des massacres de Sabra et Chatila.

    Actuellement une nouvelle pièce est en préparation ” Le loup n’est pas toujours le coupable ” (adaptée par le Dr Abu-Srour d’une pièce de l’auteur américain Douglas Love ” Don’t blame it on the wolf “), qui est en cours de répétition. Il s’agit d’une pièce destinée à aiguiser l’esprit critique en reprenant des contes traditionnels, dont le Petit chaperon rouge, pour démontrer que le coupable n’est pas toujours celui que désigne la vox populi, ce qui est d’actualité au moment où est remise en cause ici même, en France, la présomption d’innocence.

     
  7.  
  8.